Le Lièvre
Lepus europaeus -léporidé-
Le lièvre ladre est celui qui cherche les eaux et se fait chasser dans les étangs et les lieux fangeux, il a une chair de mauvais goût. Familièrement on dit : Peureux comme un lièvre. On dit qu'un cheval a une "tête de lièvre", lorsque les oreilles sont rapprochées, le front et le chanfrein convexes et étroits. Le lièvre a été souvent méprisé par les imbéciles "Le lièvre est impur, parce que, quoiqu'il rumine, il n'a point la corne fendue" Bible, Lévitique. XI, 6 (Trad. Saci). Et apprécié des bons esprits : " Un lièvre en son gîte songeait ; Car que faire en un gîte, à moins que l'on ne songe ? La Fontaine - Fables II, 14-

Sommaire Sommaire

page précédente
Précédent
page suivante
Suivant