A compter de la monarchie de juillet, en rapport avec le développement du tourisme, naquit à Fontainebleau un artisanat fondé sur l'usage du genévrier.
Objets souvenir, objets de piété, nécessaires à brosser et nécessaires pour fumeurs trônèrent dans les boutiques à badauds.

On vendit aussi de petits recueils de lithographies souvenirs protégées par une couverture en bois de genévrier.
En voici un datant du prince - président, dont les originaux sont de H. Parmentier, lequel travailla aussi pour une édition de luxe et limitée de son guide avec C.F. Denecourt.

L'album genévrier