GIBIER

Avant 180, notre forêt renfermait plusieurs milliers de têtes de haut gibier; on y rencontrait les cerfs, les biches , les chevreuils et les sangliers par hordes, les lapins y étaient si nombreux qu'il se passait peu de chasses sans qu'on n'en remplit des fourgons. Cette forêt était, par la présence de tant de gibiers très agréablement animée; mais sa végétation, ainsi que les récoltes des champs qui l'avoisinent, en étaient considérablement endommagées. Aussi, à l'avènement de Philippe au trône, l'entière destruction des diverses espèces fut-elle ordonnée sans pitié. Cependant tout n'a pas péri, car nous commençons à voir reparaître quelques cerfs et des chevreuils ; on affirme que le nombre dépasse déjà la centaine. Encore quelques années, et il sera triplé.

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
INTRODUCTION -page 08-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07