Tussillage ou Pas-d'âne (Corymbifères)
Véronique officinale (Rhynanthoïdes)

Ajoutons à cette nomenclature les lierres, les genêts, les bruyères, les chèvrefeuilles, puis les mousses et les lichens.

OISEAUX

Si la forêt de Fontainebleau est la plus pittoresque et la plus agréable à parcourir, elle est aussi, par l'élévation et la nature de son sol, la moins humide et la plus saine qui soit en Europe, et peut être au monde; mais il est à regretter que les causes de cette salubrité la privent à peu près partout d'une eau fraîche et limpide. Ses limites vers la Seine et les jardins du palais qu'elle entoure sont les seuls endroits où l'on voit jaillir et couler cet élément si précieux pour le voyageur. Partout ailleurs, l'eau qu'on y trouve n'est autre que celle déposée par les pluies dans quelques bassins que la nature a creusés sur la plate forme de certains rochers et dans quelques bas fonds. Cependant, malgré la rareté de ses eaux, cette fort possède une assez grande variété d'oiseaux, parmi lesquels se trouvent les espèces suivantes :

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
INTRODUCTION -page 06-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07