PRODUCTIONS DE LA FORET

Les bois, exploités de toutes façons rapportent annuellement à la liste civile de 5 à 600,000 francs; mais cette somme se trouve en partie absorbée par les dépenses d'entretien de la forêt et du palais. C'est aussi du sein de cette vaste forêt qu'est tiré le grès servant au pavage des rues de la capitale et des routes environnantes. De nombreux et pauvres carriers usent leur vie, en peu d'années, à l'extraire et à le fendre; des centaines de voitures sont journellement employées à charrier cette lourde matière vers les rives de la Seine; chaque année, il en est transporté une quantité dont le poids excède deux cent millions de kilogrammes.

PLANTES ET FLEURS

La nomenclature de ces plantes et (leurs a été communiquée a l'auteur par M. Bernard, herboriste de notre ville. Parmi les variétés infinies de plantes et de fleurs qui attirent l'herboriste dans notre forêt, on remarque les suivantes :
Agripaume (Labiées)
Alysse des montagnes (Crucifères) Aspérule odorante (Rubiacées) Basilique sauvage (Labiées) Belladone baccifère (Solanées) Boucage (Ombellifères)
Bugle Ivette (Labiées)
Buglose officinale (Borraginées) Chardon Roland (Ombellifères) Charmeadrys (Labiées)
Chirone centaurée (Gentianées)
Ciguë cicuta (Ombellifères)
Ciste à ombelles (Cistoïdes)
Elatine verticillée (Cariophillées)

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
INTRODUCTION -page 04-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07