, partie de haute futaie, à l'entrée de laquelle est un carrefour de neuf routes, d'où l'on se dirigera par la première à droite allant au bornage, en traversant des clairières limitées par de superbes rameaux de chênes et par un bois taillis. Arrivé à un carrefour de cinq routes, on prendra la deuxième à gauche, de l'autre côté d'un chêne dont la tige s'étend largement à droite et à gauche.

Cette route conduit sur l'ancienne route de Bourgogne, qu'il faudra suivre à droite jusqu'à l'extrémité du mur, d'où l'on se dirigera de nouveau à droite par le chemin de Saint-Aubin, aboutissant, après un trajet de quelques pas, sur un carrefour qui sera traversé en prenant la route du milieu, conduisant sur le chemin de la fontaine Saint-Aubin, lequel sera suivi à gauche en côtoyant le haut bord de

la Seine sous les ombrages du Bois Gautier; de cet endroit, l'on jouit de délicieuses échappées de vue sur la rive droite de cette rivière. Ayant suivi sans dévier ce joli chemin, on descendra sur le pavé des Basses-Loges, qu'on suivra à droite jusqu'auprès du pont de Valvins, d'où il faudra se diriger à gauche par la route montant vers l'Ermitage de la Madeleine, habitation dominant la rivière, sur la limite de la forêt, et appartenant aujourd'hui à la liste civile.

C'était jadis le séjour de quelques moines opulents et débauchés. On y voit une source dont les eaux sont si abondantes, qu'elles suffisent non seulement à alimenter les prés et les jardins du. Château de Fontainebleau, mais encore à faire tourner la roue d'un moulin situé au bas de cet Ermitage.

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
TROISIEME PROMENADE -page 04-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07