dont les eaux encaissées dans une profonde et riante vallée, s'augmentent en cet endroit par celles du Loing et du canal d'Orléans; mais ce qui embellit encore ces rives, ce sont les villages de Thomery, Champagne, Saint Mamert, et la petite ville de Moret, dont les vieilles murailles et la tour de l'église apparaissent sur la droite.

En quittant Veneux-Nadon, il faudra se diriger à gauche par le chemin vicinal conduisant à By, hameau plus riche et mieux bâti que Veneux. En y entrant, on prendra par la rue à droite, laquelle se continue en descendant vers Thomery, village d'une assez grande étendue, et dont le territoire est coupé par une infinité de murs garnis de belles treilles et d'espaliers; chaque maison, au temps des raisins, offre une délicieuse tapisserie de chasselas dorés.

Tous les ans ce pays expédie, par la Seine, pour la capitale, plus de cent mille paniers de cet excellent raisin, le seul qui ait la propriété de résister à de longs transports, et de se conserver longtemps dans son état de fraîcheur.

Arrivé près de l'église de Thomery, on gagnera les rives du fleuve, en longeant le hameau d'effondré et en ayant en vue le Mont Mélian, chaîne de rochers élevés qui se trouve sur la rive droite de la Seine et au pied de laquelle est situé le château du Pressoir.

Ayant descendu la colline jusqu'à la sortie d'Effondré, on prendra à gauche, et après avoir gravi la côte et continué le pavé l'espace de quelques minutes, on arrivera à la pointe des Forts-Thomery,

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
TROISIEME PROMENADE -page 03-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07