La Table du Grand-Maître, établie sur un carrefour d'où l'on jouit d'une assez belle vue, est un grès de sept pieds sur cinq, taillé et posé en forme de table sur des piliers également en grès et entouré de bancs de même nature. Sa date porte 1723.
De ce point, on se dirigera par la route allant au mont Saint-Germain, qui est la deuxième à gauche, côtoyant le mont de Truis sous de jolis ombrages à travers lesquels on a de très belles échappées de vues sur les campagnes au-delà de la Seine. Ayant suivi cette route sans dévier, on arrive sur un chemin pavé, qu'il faut suivre à droite et continuer jusqu'à la Belle-Croix, (point déjà traversé) et de l'autre côté de laquelle on prendra le premier chemin à gauche descendant dans la vallée de la Solle, en longeant le rocher Saint-Germain, si connu par ses belles cristallisations.

Ayant côtoyé ce rocher l'espace de quelques minutes, en suivant le long des houx et des genévriers qui bordent sa base, on arrivera sur une pelouse entourée à droite par un petit bois, et à gauche par de très belles touffes de genévriers, où l'on mettra pied à terre pour aller visiter la partie la plus intéressante de ce beau rocher.
A cet effet, il faudra se diriger à gauche par un chemin pénétrant parmi les roches et les genévriers, lesquels, à chaque pas qu'on fait, deviennent plus volumineux et plus agrestes.

Après quelques minutes de trajet, on se trouvera au centre des gorges et à l'endroit où le chemin se divise en deux branches; on suivra celle à droite l'espace de cinquante pas pour voir un chêne et une roche très remarquables par la singulière adhérence qui les unit.

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
DEUXIEME PROMENADE -page 06-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07