Après l'avoir continuée quelques minutes, toujours dans sa partie la plus large et la plus fréquentée, on longera l'antique futaie du Gros-Fouteau, et l'on traversera directement le carrefour de la Butte-aux-Aires, en pénétrant sous les délicieux ombrages de la futaie.
Arrivé sur le pavé de Paris, on le traversera également, en prenant la route allant au Bouquet-du-Roi, chêne situé au bord du chemin et au centre de la Tillaie ; c'est le plus droit et le plus haut, de la forêt, son tronc a six mètres de circonférence.
Du pied de cet arbre (en face de l'écriteau), on se dirigera sur la droite, à environ cinquante pas, vers un hêtre non moins remarquable, et dont le tronc, se divisant en trois grandes et belles tiges, forme un majestueux bouquet ;
aussi le nomme-t-on le Bouquet-de-la-Reine. Après avoir passé sous cet arbre et continué quelques pas, on rentrera sur une route de calèche, qu'il faudra suivre à gauche en passant entre deux énormes chênes qu'on nomme les Deux-Frères, et dont la circonférence de chacun est de vingt pieds. A quelques pas sur la droite, il en est un autre dont la structure et la caducité offrent une étude des plus agrestes, c'est le Pharamond.
Après s'être séparé de ces vieux habitants de la forêt et avoir continué environ un quart d'heure le chemin sur lequel on vient d'entrer, on sera hors de la Tillaie, de cette vaste et délicieuse solitude, et près de rentrer sur la grande route de Paris, qu'il faudra suivre à gauche jusqu'au carrefour de la Croix-du-Grand-Veneur, d'où 1'on se dirigera à droite par 1a troisième route pénétrant entre un bois taillis:

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
DEUXIEME PROMENADE -page 02-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07