dont la ressemblance a rapport à celle d'une Salamandre; sur la gauche, c'est le rocher Long-Boyau, avec sa sinueuse et longue chaîne formant une infinité de petites collines où les masses de grès sont des plus agrestement groupées. Au loin, et du même côté, on aperçoit les rochers d'Avon, ombragés par des massifs de pins maritimes; à droite, en prolongement de la Salamandre, ce sont les rochers Morillon et Bouligny, également boisés de pins, ensuite la vallée profonde et médiocrement boisée qu'on a à ses pieds, c'est la plaine du Puits-du-Cormier, ainsi nommée à cause d'un puits qui jadis y fut creusé près d'un cormier; il est en ruines. En quittant le belvèder on tournera à gauche en suivant le long du bois et ayant en vue la gorge aux Merisiers. Arrivé au premier carrefour, il faudra se diriger par la route de calèche, à droite,
continuant le haut bord de la gorge,et ensuite descendant légèrement entre de frais feuillages; ayant traversé un chemin qui descend dans cette gorge, et continué quelques instant sans dévier, on arrivera sur un carrefour traversé par l'inévitable route Ronde, qu'il faudra suivre à droite en traversant l'extrémité des Hautes-Plaines, et pénétrant ensuite sur un terrain plus aride et plus accidenté. Après quelques centaines de pas parmi des rochers peu élevés, on se dirigera à droite par le chemin allant au carrefour du Mont-Fessas; l'ayant suivi quelques minutes, on arrivera sur un autre carrefour à l'entrée de la gorge du Houx, dans laquelle on descendra en suivant la route la plus frayée. Cette gorge, d'abord étroite et profonde, s'élargit bientôt et présente l'aspect d'un monde de rochers.

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
PREMIERE PROMENADE -page 08-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07