Du carrefour de cette gorge, il faudra se diriger à droite par le chemin dont l'écriteau indique: Route allant au bornage de Fleury; l'ayant gravi et suivi jusqu'au deuxième carrefour, près duquel est un hêtre solitaire ; l'équipage s'arrêtera, et les voyageurs prendront la route à droite pour aborder, à très peu de distance de là, le désert d'Apremont, vaste gouffre hérissé de rochers dont l'aridité et le sombre aspect offrent l'image du chaos et de la stérilité. Étant remonté en voiture, on continuera le chemin qui borde la lisière du bois, et après un trajet de quelque cents pas, on dominera la deuxième gorge d'Apremont, dont le panorama est tout autre que celui, qu'on vient de quitter ; les monts et les roches y sont moins nus et plus accidentés ; on y voit de vastes pelouses, de belles touffes de genévriers, des hêtres et des chênes
séculaires, parmi lesquels on remarque le Henri IV et le Sully. Mais ce qui accroît l'intérêt qu'offre cette gorge, c'est son étendue spacieuse, son développement dans tous les sens, et notamment les beaux points de vue qu'offrent les sommets qui l'entourent ; aussi est-elle le principal rendez-vous des paysagistes. En quittant les hauteurs des gorges d'Apremont, il faudra retourner sur ses pas jusqu'au second carrefour, oui l'on prendra par le deuxième chemin à droite, qui sera suivi entre un bois taillis, à la sortie duquel on traversera sans dévier une clairière pour pénétrer de nouveau entre de délicieux ombrages, et descendre dans la partie sud de la gorge aux Néfliers, que l'on coupera en montant le chemin du Puits-au-Géant, et parmi les genévriers, les hêtres et les charmilles mélangés de bouleaux.

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
PREMIERE PROMENADE -page 04-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07