en prenant par la deuxième route à gauche, et ensuite par la première à droite; celle-ci se termine après un trajet de cinquante pas au milieu des genévriers, et se convertit en un sentier qui pénètre entre les masses ombragées du rocher, et rejoint la route de calèche après un circuit de cinq à six minutes. Ce sentier est une sorte de galerie qui entoure les bords escarpés d'un des sites les plus pittoresques de la forêt ; en le parcourant on jouit d'une vue délicieuse sur la vallée de la Solle, et sur les plaines au-delà de la Seine, d'où apparaissent les tours de Blandy, et, plus rapprochés, les beaux villages de Sivry, Chartrette, le Châtelet, etc., etc. C'est au pied de ce rocher, et sous les feuillages d'un agreste bosquet, que les citadins de Fontainebleau viennent plusieurs fois, chaque année, se réunir, et, par des jeux, des danses, et surtout par un dîner sous la feuillée,
, faire diversion à la monotonie des salons, et oublier la raideur de l'étiquette. En sortant du rocher des Deux Sœurs, et rentré sur la route de calèche, on continuera à la suivre à droite, et sans dévier, jusqu'au carrefour des Ventes aux Postes, où l'on arrivera après avoir traversé la pointe d'un grand bois, et laissé à gauche un embranchement de chemin. Du milieu de ce carrefour on prendra par le premier chemin à gauche, conduisant directement à la gorge aux Néfliers, en coupant le pavé de Paris et en longeant la majestueuse futaie dite la Tillaie, en traversant la route Ronde, et en pénétrant sous les feuillages d'un magnifique taillis. La gorge aux Néfliers, dépourvue de rochers et d'accidents de terrain bien tranchés, n'est remarquable que par les bois qui en couronnent diversement les hauteurs.

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
PREMIERE PROMENADE -page 03-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07