Au fond, et sur la droite, on voit des monts et des rochers diversement boisés, et couronnés par de superbes arbres, parmi lesquels on distingue le Charlemagne, chêne qui n'a pas moins de vingt pieds de circonférence, et dont l'âge se perd dans la nuit des siècles. Pour voir ce doyen de la forêt, il faudra mettre pied à terre à l'entrée de la vallée, et prendre par le premier chemin qui s'offre à droite, à côté d'un assez beau bouleau, et après l'avoir gravi l'espace de deux cents pas on se trouvera au pied de ce colosse, dont la masse étreint et couvre un rocher. Après l'avoir contemplé, et donné un coup d'œil sur les divers côtés de la colline; dont il est le principal ornement, on rejoindra la voiture pour se diriger vers la haute futaie dite du Gros-Fouteau;; à cet effet, il faudra sortir de la vallée du Nid-de-l'Aigle,
en retournant sur ses pas, et prendre par le premier chemin d'équerre à droite, conduisant directement sous cette futaie, l'une des plus vieilles de la forêt. Abordant le haut du plateau, on tournera à droite par un chemin continuant sous de délicieux ombrages, et allant aboutir sur les hauteurs de la vallée de la Solle, en traversant le carrefour du, Gros-Fouteau, et ensuite un bois taillis à l'extrémité duquel on arrivera sur un carrefour où l'on voit un hêtre dont le pied est entouré d'un tertre en gazon. Ici on a devant soi des houx, des genévriers et des arbres épars dont les intervalles offrent des échappées de vue lointaines.De ce point on ira au rocher des Deux-Sœurs (Ce rocher, rendu accessible par l'ancien conservateur de la forêt, doit son nom aux deux demoiselles de ce fonctionnaire, lesquelles y venaient souvent en famille. )

Guide du voyageur dans la forêt de Fontainebleau
PREMIERE PROMENADE -page 02-

Introduction
Première promenade
Seconde promenade
Troisième
promenade
Quatrième
promenade
Cinquième
promenade
01 02 03 04 05 06 07 08 09 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 01 02 03 04 05 06 07 08 01 02 03 04 05 01 02 03 04 05 06 01 02 03 04 05 06 07