Le Cerf
Cervus elaphus -cervidé-
La légende de Saint Hubert est une imposture qui se rapporte à un général fictif (Placide..!) de l‘empereur Trajan, puis, au Moyen Âge, elle glisse vers Hubert, évêque de Maëstricht mort en 727.
Héraklès poursuivant la biche de Cyrénie aux pieds d‘airain (Symbole de féminité et de pureté), la capture sans que le sang coule ; c'est une image de la quête de la sagesse.
Le Christianisme reprend ces images en les amoindrissant.
Une biche apparut à Clovis avant la bataille de Vouillé, une autre indique à Charlemagne le gué sur le Main (Frankfurt am Main).
Les bois du cerf, selon les gaulois et d'autres, étaient aphrodisiaques et on en faisait des amulettes.
Plus tard c'est par dérision qu'on affubla le cocu de cornes symboliques.

Sommaire Sommaire

page précédente
Précédent
page suivante
Suivant